Un zoo en hiver

Publié le

BD-unzooenhiver.jpg

 

On est dans la deuxième moitié des années 60 et le jeune Hamaguchi s’ennuie dans une entreprise de textile où il pensait être embauché pour dessiner des modèles. Hélas sa tâche est bien moins intéressante et ne nourrit nullement ses envies de création. Suite à un séjour à Tokyo, il fait la connaissance d’un grand mangaka qui lui propose un poste d’assistant. Hamaguchi démissionne et découvre, plein de naïveté, le travail d’un studio de manga et la vie à Tokyo. Entre rythme de travail effréné et relâche dans les verres d’alcool, Hamaguchi fera aussi la connaissance de Mariko, frêle jeune fille malade, avec qui lui fera découvrir les affres de l’amour mais qui le mènera aussi sur le chemin de son vrai rêve : celui de devenir mangaka.

Si j’ai retrouvé avec plaisir le trait et l’univers de Jirô Taniguchi, je dois avouer que cet album m’a bien moins touchée que certains de ses opus précédents. La part contemplative du travail de Taniguchi que j’aime d’habitude m’a paru ici un peu longue : répétitions des semaines de travail, de mêmes schémas à travers le personnage de l’ami du mangaka – l’homme imbibé arrive régulièrement pour détourner le maître de son travail.  Pourtant j’ai aimé dans cette histoire les figures féminines - ô combien romantiques - qui le ponctuent, chacune à sa manière incarnant l’ambition et le courage nécessaires à Hamaguchi pour se réaliser véritablement.

Sans vraiment être une grosse déception, Un zoo en hiver a manqué, à mon goût, d’un petit supplément d’âme pour me séduire autant que je l’aurais souhaité.

 

Un zoo en hiver de Jirô Taniguchi. Editions Casterman, coll. Ecritures/ 2009.

Traduit du japonais par Corinne Quentin. Edition originale parue en 2008.


 

C'est mercredi donc je rejoins Mango et les participants de

 

Logo BD du mercredi de Mango 1

 

et puis faisons d'une pierre deux coups avec le défi de Mo':

 

palseches

Publié dans Des bulles dans la mer

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

PG Luneau 28/04/2011 00:12



J'abonde aussi dans le sens de Yaneck et d'Yvan : c'est intéressant de découvrir le monde du manga de l'intérieur. Mais je suis aussi d'accord avec toi: ce n'est certe pas son meilleur, mais
j'ai bien aimé malgré tout! Et contrairement à ce que Mo' t'en dit, je ne crois pas qu'il faille attendre une suite!


Voici ce que j'en ai dit:


http://www.lepigeonographe.com/luneau/un-zoo-en-hiver/un-zoo-en-hiver-99.html


 



Vero 01/05/2011 09:21



@ Yvan, Yaneck, PG Leneau: J'ai aussi apprécié de découvrir lesystème des studios de fabrication des mangas (même si, je m'en aperçois, je ne l'ai pas explicitement mentionné dans mon billet. Il
y a plein de bonnes choses dans cet album mais je ne sais pas, il m'a moins "enchantée" que d'autres titres de Taniguchi.



Yaneck Chareyre 27/04/2011 22:18



Je suis d'accord avec Yvan, ce qui m'a intéressé moi, c'est la partie "description du système de production manga". Mais du coup, oui, c'est moins poétique qu'à l'accoutumée, plus ancré dans le
réel...



antigone 27/04/2011 20:39



Pas toujours convaincue par cet auteur de BD finalement, le côté contemplatif sans doute...


Bon anniversaire !!



Vero 01/05/2011 09:21



Merci!


Au contraire moi j'aime beaucoup Taniguchi en général.



yvan 27/04/2011 19:53



C'est très contemplatif et n'atteint certes pas le niveau de "Quartier lointain", "Le Journal de mon père" ou "Le Sommet de Dieux", mais j'ai tout de même bien aimé ce one-shot, surtout le parfum
autobiographique qui donne beaucoup de saveur à l’histoire de ce jeune homme passionné de dessin qui se retrouve assistant dans un atelier de manga. J'ai également bien apprécié l'immersion
au sein de cette communauté de mangaka dans le Tôkyô des années soixante, qui permet de comprendre l’approche nippone totalement différente de la conception d’une bande dessinée,
marquée par un rythme de production très élevé et un saucissonnage du graphisme où le maître s’occupe des crayonnés, tandis qu’une batterie d’assistants s’attèle à l’encrage, aux décors et à la
calligraphie.



Mo' 27/04/2011 16:48



Rebonjour ^^


J'avais oublié de te le préciser hier lorsque j'ai actualisé ta participation à PAL sèches, mais tu as atteint ton objectif de 6 BD dans l'année. "Un zoo en hiver" est ton huitième partage...
j'en déduis que tu pousses la chansonnette à 12 BD dans l'année ??



27/04/2011 16:52

Euh oui j'avais moi aussi oublier de le préciser! Bises