Les larmes de l'assassin

Publié le

Bd-leslarmesdelassassin.jpg

 

Au bout du monde, à l’extrême sud du Chili, Paolo vit éloigné de tout avec ses parents. Les rares voyageurs de passage sont leur seul lien avec le monde extérieur. Un jour arrive Angel Alegria, un gangster, un tueur. Il assassine sans état d’âme les parents de Paolo et épargne le jeune garçon car « il n’a jamais tué d’enfant ». Angel s’installe à la ferme et commence pour les deux hommes une nouvelle vie. La froideur et la crainte laissent peu à peu place à une relation particulière entre l’homme et l’enfant, où chacun protège l’autre à sa manière.

 

larmesdelassassin-planches.jpg

 

Thierry Murat adopte, pour adapter le roman d’Anne-Laure Bondoux, une construction à base de grandes cases et un regard très photographique, donnant à cet album des airs de western. Il prend le temps de poser les paysages qui disent la rudesse du climat et l’âpreté de la vie dans cet extrême bout du monde. Peu de mots entre Paolo et Angel, pas d’effusions, les sentiments qui affleurent se jugent aux petits gestes. On balance entre malaise – comment vivre avec l’assassin de ses parents ? – et tendresse pour ces deux personnages qui réussissent à faire naître de la mort et du sang un véritable attachement, un lien indéfectible qu’aucun d’eux n’avait prévu.

Et une fois l’album refermé, on n’a qu’une envie : aller découvrir le roman original d’Anne-Laure Bondoux pour continuer à cheminer auprès de ces deux taiseux au cœur tendre.

 

Les larmes de l’assassin de Thierry Murat (librement adapté du roman de Anne-Laure Bondoux). Editions Futuropolis/ 2011.

 

 

C'est mercredi, c'est BD et c'est chez Mango!

 

BD-du-mercredi

 

Et j'ai décidé de passer en "vitesse moyenne" au challenge PAL Sèches de Mo

 

palseches

Publié dans Des bulles dans la mer

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Anne 27/07/2011 11:24



Merveilleux souvenir que ce roman !!



27/07/2011 15:48

Pas encore lu mais en première place dans ma LAL!

yvan 16/07/2011 16:03



Non, je n'ai pas lu le roman. Pour les romans je suis plutôt pour les polars ou les trucs plus scientifiques ...



Noukette 15/07/2011 22:02



J'ai adoré cette sublime adaptation du roman de Bondoux ! Un vrai coup de coeur ! Ce roman fait partie de mes plus belles découvertes, si tu ne l'as pas encore lu, précipite toi !



Vero 17/07/2011 13:37



Une belle découverte effectivement. Me reste donc à lire le roman. Vite, une médiathèque!



yvan 13/07/2011 17:44



J'ai également bien aimé cette bande dessinée silencieuse et contemplative qui permet de restituer la désolation du territoire.



13/07/2011 19:22

Voilà qui est justement et bien joliment dit! Connais-tu également le roman dont il est adapté?

Mo' 13/07/2011 07:45



pas sure de tenter la lecture de l'album, mais cet été je lis le roman ^^



Vero 13/07/2011 08:13



@ Mango: oui, étrange histoire mais très forte. Et du malaise naît un vrai attachement pour les deux personnages.


 


@ Mango: en tout cas, l'album m'a vraiment donné envie de découvrir le roman original. Et si tu croises, à l'occasion, l'album en bibliothèque, je te le conseille pour le traitement particulier
côté graphisme.