Brako

Publié le

BD-Brako.jpg

 

Ils sont quatre copains de cité et se connaissent depuis des années : Marko (Markus) dont l’ambition est "de peser, d’avoir du poids", d’inspirer un jour un respect mêlé de crainte, Mehdi Falzard, « une concierge et la plus grande épicerie arabe ambulante du quartier. Un concept à lui tout seul », Vato, le sportif, le boxeur, le tombeur et Karnal dit « le gros ».

Un soir de réveillon de la Saint-Sylvestre, Markus a monté un coup, le braquage d’un fourgon de la Brinks qui devrait rapporter la coquette somme de 4 millions d’euros. Karnal, absolument pas au courant de l’affaire, tente de raisonner ses amis mais le flingue que pointe Markus sur lui, le fait malgré lui adhérer à la cause. D’ailleurs, ce soir, c’est son baptême du feu.  Mehdi et Vato y sont déjà passés, cette fois c’est au tour de Karnal de faire ses preuves. C’est la méthode Markus et il n’y a rien à y redire. Mais 4 millions d’euros, ça donne des ambitions et l’envie de s’en sortir avec le plus de blé possible. Embarqués dans le coup fourré de Marko, les trois amis comprennent vite que l’affaire ne sent pas bon. Les esprits s’échauffent et chacun va tenter, comme il peut, de sauver sa peau. Mais on n’est pas dans une histoire de super-héros…

Voilà une BD qui résonne comme un coup de feu. Une journée sans retour pour le « gros » et ses acolytes, rendue encore plus dense et noire par le dessin d’Hippolyte et une construction très cinématographique. A l’intrigue elle-même se mêlent des planches plus oniriques, reflets de la lutte intérieure (et de l’effroi grandissant) de Karnal. C’est somptueux, haletant, efficace, sans concession. A découvrir si on aime les histoires noires, très noires et la bonne BD, très bonne.

 

Brako – Nous ne serons plus jamais des enfants d’Hippolyte. Editions Sarbane/ 2010.

Librement adapté du roman Dans la peau d’un Youv d’Hamid Jemaï, prau aux éditions Sarbacane, coll. Exprim’ en 2007.


 

Hippolyte sur la toile: son ancien blog, son nouveau blog, son site et celui dédié à ses photographies. Oui cet homme sait tout faire - en plus il est gentil! Et aussi son art shop.

 

 

 

Une nouvelle contribution au Challenge Pal Sèches de Mo'

 

palseches

 

et à

 

Logo BD du mercredi de Mango 1 de Mango.


Publié dans Des bulles dans la mer

Commenter cet article

Mr Pyros 24/03/2011 07:43



et bien voilà ! tout s'éclaircit ! ^^ Merci Choco ^^


Bon, forte de vos deux avis, je n'ai plus qu'à me le procurer cet album



Choco 24/03/2011 00:34



Oui, c'est chez moi que Mo l'avait déjà vu :)


Comme toi, j'ai beaucoup apprécié cet album et grace à toi, je suis ravie de découvrir le talent de photographe de l'auteur !!! J'adore !



Noukette 23/03/2011 23:12



Somptueux, rien que ça ! Possible que ça me plaise, j'aime bien les histoires sombres !



Mo' 23/03/2011 08:41



j'avais déjà lu un avis sur cet album (je crois que c'est chez Choco ??) et effectivement, tu enfonces le clou sur la qualité de l'album.



Vero 23/03/2011 19:42



Il FAUT lire Brako! Et je ne pense pas trop m'avancer en affirmant qu'il va te plaire!