Tsubame

Publié le par l'encreuse

Intriguée par les commentaires enthousiastes de quelques blogueuses lectrices ou lectrices blogueuses devrais-je dire, j’ai cherché le premier volet du Poids des secrets d’Aki Shimazaki. En vain… (va falloir que je fasse un billet sur l’état des librairies locales !). Mais dans ma fameuse médiathèque, il y avait au moins un titre que j’ai emprunté sans attendre : Tsubame, soit le troisième volume.

Yonhi Kim a 12 ans lorsqu’a lieu un terrible tremblement de terre au Japon. Un événement qui déchaîne la haine des Japonais contre les émigrés coréens. Sa mère met à l’abri Yonhi dans une église, qui tient lieu aussi d’orphelinat, sous le nom de Mariko Kanazawa, un nom japonais protecteur. Muette, Mariko attend le retour de sa mère, partie chercher son oncle. Un jour, puis deux, un mois puis d’autres, des années. Et la petite Coréenne se transforme peu à peu en Japonaise, oubliant au fil du temps sa langue et sa culture. Des origines tues certes mais bien vite ravivées de nombreuses années plus tard à l’occasion d’une commémoration. Comment vivre avec le poids d’un secret si lourd à porter ?

Un tout petit livre rempli d’émotions, un style simple pour décrire la profondeur et la complexité de l’humain : c’est le seul vrai résumé que je peux faire de Tsubame. Je suis en général adepte de littérature japonaise alors il n’en fallait guère plus pour me convaincre… Je vais à présent m’armer de patience pour aller dénicher les autres volets.


Tsubame d’Aki Shimazaki. Editions Actes Sud.

Publié dans Voyages à l'étranger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

leeloo 16/05/2007 09:37

J'aime beaucoup Aki Shimazaki. J'ai lu le premier tome du poids des secrets et j'ai enfin trouvé le second tome que je suis impatiente de lire! Mais c'est vrai qu'il faut vraiment le vouloir pour les trouver ces petits livres...

marie 14/05/2007 18:30

oups! il manque une partie du petit mot que je t'ai écrit tout à l'heure, elle s'est effacé...  je disais que ce serait "grave" pour mon porte-monnaie,  le jour où j'irai à la fnac à paris ! merci à toi, bonne soirée !

marie 14/05/2007 14:35

Je suis dans la même situation (et la même frustration !) devant les deux librairies de ma petite ville :  on ne trouve jamais le bouquin dont on a envie,  et les commandes peuvent prendre deux ou trois semaines... !Et j'ai aussi noté cet auteur japonais, bien entendu absent des rayons ave pour mon porte-monnaie!)Je viens juste de découvrir ton blog ! je reviendrai !

l'encreuse 14/05/2007 18:13

Bonjour Marie, bienvenue! et voilà une nouvelle adresse de blog à visiter pour moi aussi!

Bellesahi 11/05/2007 14:11

J'ai lu le premier. Je suis en train de lire le deuxième !

l'encreuse 14/05/2007 18:15

Chanceuse! Il faut que je passe commande... mais Amazon pour moi, c'est définitivement banni!