La Dormeuse de Naples

Publié le par l'encreuse

 

En 1814, Ingres se rend en Italie comme beaucoup de grands peintres de l’époque. A Naples, il tombe sous le charme d’un jeune modèle qu’il ramènera à Romes où il peindra « La Dormeuse de Naples », un tableau qui semble subjuguer tous ceux qui l’ont vu… et ils ne sont pas si nombreux. Le tableau a en effet disparu. Le peintre Corot a lui eu l’occasion d’y poser les yeux et rêve d’une nouvelle rencontre. Un jeune élève de Géricault poursuit la quête de l’œuvre et du modèle si parfait, après l’avoir aperçu dans l’atelier de son maître.

Trois voix, trois confessions pour ce polar « artistique » particulièrement bien écrit. Une plongée dans l’Italie romantique et l’art des grands maîtres. On se laisse prendre au jeu de cette quête improbable, feuilletant, une fois le livre refermé, nos histoires de l’art pour y trouver le fameux tableau. Maintenant je vous laisse le chercher…


La Dormeuse de Naples d’Adrien Goetz. Ed. France-Loisirs (existe en Points Seuil)

 

Publié dans dans la poche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lilly 11/05/2007 22:30

Bonjour !J'aime beaucoup Ingres.Je note ce titre ;)

Anneuh ! 21/03/2007 16:49

bon...moi je viens régulièrement pour vous lire madame...(surtout pour savoir et connaître votre pensée concernant le livre..."mon nom est Rouge") mais je comprends pas...Y'a un problème avec mon ordi...je crois...parce que...Je lis toujours la même chose...Allez madame s'il vous plaît...dites moi...quelque chose...un mot au moins...ou deux...j'aimerais bien...merci d'avance Madame,Anneuh !