Danseuse en rouge

Publié le

D’abord, il y a la danseuse, rencontrée vingt ans plus tôt sur une piste de danse. Ensuite, il y a le champion, un ancien athlète vieillissant. Enfin il y a la groupie, la femme du champion qui assiste impassible au jeu charnel auquel se livrent son mari et cette autre femme.

Tout commence il y a vingt ans : une danse puis une brève aventure sans rien d’exceptionnel dans une chambre d’hôtel. Puis la danseuse a fait carrière – car la danse c’est son métier. L’athlète en pleine gloire s’est marié avant de quitter les cours de tennis et de se reconvertir dans une carrière commerciale. Un soir, le champion revoit la danseuse sur un plateau télé. Subjugué, il n’a plus qu’une idée en tête : la retrouver. Commence alors entre ces deux êtres vieillissant une histoire d’amour charnel. Dès le départ, la danseuse fixe les règles du jeu : elle ne recevra le champion que le jeudi dans l’univers clos de sa chambre. Une histoire sans débordement où les plaisirs érotiques et sensuels redonnent à chacun une nouvelle jeunesse.

Tour à tour, Anne Bragance donne à entendre les voix des trois protagonistes : la danseuse qui semble maîtresse du jeu, le champion qui se plie aux règles et la groupie, la femme qui au fil du temps devient la confidente, recueillant le récit de ces heures de plaisirs partagés avec une autre. Autant de versions d’une même histoire où se mêlent sensualité, jalousie, interrogations et... faux-semblants. Car malgrè l'usure du couple et un certain agacement provoqué par l'autre, peut-on accepter si facilement de le voir s'éloigner? Même avec la volonté de ne rien céder, peut-on vivre une histoire avec un homme sans l'aimer un peu? Sans l'aimer tout court? Une élégante et troublante danse des corps et des sentiments qui m'a grandement donné envie d'aller fouiner dans d'autres titres de cette auteure que je découvrais avec ce texte.

Danseuse en rouge d'Anne Bragance paru chez Babel en 2008.

Publié dans dans la poche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laure 05/02/2009 20:06

la couverture en poche est superbe !Je l'avais lu  http://lesjardinsdhelene.over-blog.com/article-6535850.html, dérangeant, mais j'avais bien aimé...

Véro 07/02/2009 03:52


Merci pour le lien!