Il y a longtemps que je t'aime

Publié le

Juliette sort de prison où elle a passé quinze ans. Léa, sa jeune soeur, l’accueille dans sa famille entre son mari, Luc et ses deux filles. Pas facile pour Juliette de réintégrer la vie, celle du dehors, ni la famille. Pas facile pour Luc, le mari de Léa, d’accepter cette soeur meurtrière, surgie de nulle part. pas facile pour Léa de créer un lien, de retrouver l’amour qui les liait. Parce que pendant quinze ans, la famille a tout fait pour oublier, effacer cette enfant qui faisait honte. Et Léa, petit à petit, renoue avec cette soeur qu’on lui a sommée d’oublier - mais qui n’a jamais cessé d’être présente. Comme une blessure jamais refermée.

Philippe Claudel, l’auteur entre autres des Ames grises, signe un premier film réussi et terriblement émouvant. La distribution est superbe : Kristin Scott-Thomas en femme brisée (Juliette), Elsa Zylberstein en soeur en manque d’amour (Léa), Serge Hazanavicius en mari gêné (Luc). Il y a aussi la jeune demoiselle qui incarne une des filles adoptives de Léa et Luc, pleine de vie et d’interrogations. Et Laurent Gréville, touchant dans ses hésitations, son amour naissant, ses tourments. Il incarne Michel, un ami de Léa mais pour qui connaît un peu la biographie de Philippe Claudel, pas de doute possible, Michel c’est lui.

Philippe Claudel a touché l’art de filmer les gênes, les tensions, les hésitations, les silences. Seul un regard parfois habite l’écran et dit mille fois plus que les mots, dont l’auteur-scénariste-réalisateur sait d’ailleurs se passer quand il le faut. Le film se déroule dans une tension constante qui m’a fait plus d’une fois monter les larmes aux yeux. Et à en juger par les reniflements dans la salle, je n’étais pas la seule concernée ;-) Je l’ai déjà vu deux fois et à chaque séance, l’émotion m’a prise à la gorge, restant encore longtemps palpable. Voilà un très très beau film, servi par de merveilleux acteurs, un film qui remue, tout simplement. Sans aucun doute, un de mes coups de coeur cinématographiques de ces dernières années.

Il y a longtemps que je t’aime écrit et réalisé par Philippe Claudel (2008) avec Kristin Scott-Thomas, Elsa Zylberstein, Serge Hazanavicius, Laurent Gréville.




Commenter cet article

Schlabaya 18/02/2009 18:27

Les longueurs du début m'ont gênée, mais surtout je n'ai pas été convaincue par la fin, l'explication était trop invraisemblable... Cela dit, les acteurs sont top, et le ilm aurait pu l'être (à mon goût). J'ai tagué cet article au bas du mien !

Véro 20/02/2009 16:45


Merci! Je vais aller faire un tour sur ton blog.


sybilline 19/09/2008 17:34

Ah vivement qu'occasion me soit donnée de voir ce film là! J'adore Claudel et ton appréciation accentue mon impatience à voir ce film.

Véro 22/09/2008 19:58


Il sort en DVD le 24 septembre, donc très très bientôt... Il y a bien sûr quelques longueurs de première oeuvre mais tout de même, ce film a le don de me toucher -
même au bout de la troisième fois (euh oui, quand on aime, on ne compte pas...)


antigone 16/07/2008 16:48

J'avais très envie de voir ce film et quelques avis m'avaient refroidie, me voilà toute réchauffée. Je suis certaine d'aimer ce film, les extraits vus m'avaient beaucoup plu.

Véro 16/07/2008 17:11


On ne peut pas plaire à tout le monde... En tout cas, moi, ça m'a remuée, charmée, troublée. Je viens d'y amener mon amoureux qui a été touché lui aussi et n'arrête
pas d'en parler autour de lui.