La capitainerie

Voyages à venir?

Envies de voyage

Des envies piochées par-ci par-là et rassemblées ici pour ne rien oublier!

Lundi 31 mars 1 31 /03 /Mars 13:23

Romans, nouvelles :

 

Les fiancés du Paradis de Franz Bartelt (Gallimard)

Le tyran domestique d'Anne Fine (L'Olivier)

Gloire de Daniel Kehlmann (Actes Sud)

 

 

BD, mangas :

 

Les ombres de Zabus & Hippolyte (Phébus)

Trois jours en été de Bastien Quignon (Actes Sud)

Skandalon de Julie Maroh (Glénat)

Publié dans : Escales
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 28 février 5 28 /02 /Fév 08:31

Romans, nouvelles, récits, théâtre :

 

Avoir un corps de Brigitte Giraud (Stock)

Chambre 2 de Julie Bonin (Belfond)

Ce que j'appelle oubli de Laurent Mauvignier (Minuit)

Cochon d'Allemand de Knud Romer (Les Allusifs)

L'amour est très surestimé de Brigitte Giraud (Stock)

Les attaques de la boulangerie de Haruki Murakami (10/18)

Eux sur la photo d'Hélène Gestern (Arléa)

 

Jeunesse (romans, albums) :

 

Les choses impossibles d'Arnaud Cathrine (EDL)

Achile et la rivière d'Olivier Adam et Ilya Green (Actes Sud Junior)

 

BD, mangas :

 

Derniers rappels d'Alex Robinson (Rackham)

Un léger bruit dans le moteur de Gaets & J. Munoz (Physalis)

Fun Home - une tragicomédie familiale d'Alison Bechdel (Denoël)

Blue de Niriko Nananan (Casterman)

La gloire d'Albert d'Etienne Davodeau (Delcourt)

Publié dans : Escales
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 13 février 4 13 /02 /Fév 12:54

BD-derniers-rappels.jpg

 

Excellent roman graphique choral, Derniers rappels fait s'entremêler les voix et les destins de divers personnages : Ray Beam, rock star en mal d'inspiration depuis cinq ans jouit encore d'une fortune aisée et d'une bonne réputation dans le milieu. Lily, intérimaire dans la maison de disque de Ray, va voir sa vie complètement chamboulée après avoir osé adresser la parole au grand Ray. De son côté, Steve, obscur petit informaticien, misanthrope et obsédé par le sexe (qu'il pratique surtout en pensée et en solitaire) s'enfonce peu à peu dans la folie après qu'il a décidé d'arrêter le traitement qui le maintenait dans la réalité. Caprice, elle, s'ébat joyeusement dans le restaurant où elle travaille comme serveuse. Elle rêve d'amour après une histoire douloureuse et trouve en ses patrons, un couple d'homosexuels, de vrais confidents qui la couvent d'une affection paternelle. Alors que Caprice entame une jolie histoire avec un serveur attentionné, elle se laisse aussi séduire par Nick, faussaire en autographes et employé par un patron russe aux méthodes peu orthodoxes. La jeune Phoebe entame un long voyage en car à la recherche d'un père qu'elle ne connaît pas, sans être sûre de ce que ces retrouvailles seront les bienvenues.
Il serait bien trop long (et même dommage) d'en dire plus. Une fois les personnages installés, Alex Robinson déroule, comme un compte à rebours, en 49 chapitres, quelques semaines (mois ?) de la vie de ces protagonistes. Une vie où le temps semble soudain s'accélérer pour prendre un tournant qui les marquera, chacun, à jamais. Aucune décision, aucune rencontre voire aucun geste parfois n'est ici totalement "innocent" et trouve écho chez l'un ou l'autre des personnages. L'effet papillon en quelque sorte.
Encore une fois (j'avais aimé il y a quelques années  De mal en pis du même auteur), il faut saluer le talent de Robinson à peindre de beaux portraits de personnages, bien plus complexes qu'ils n'en ont l'air au premier abord (dont la plupart sont terriblement attachants) et à faire inexorablement se croiser les destinées. 

 

Derniers rappels d'Alex Robinson (traduit de l'américain par Sidonie van den Dries). Ed. Rackham/ 2006.

Publié dans : Des bulles dans la mer
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 10 février 1 10 /02 /Fév 12:24

romer-cochon-allemand.jpg"Cochon d'Allemand", voilà ce qu'a entendu, subi, enduré des années durant dans la cour de l'école de la petite ville danoise où il est né et a grandi. Tout était sujet à brimades : son goûter parce que sa mère ne coupait pas le pain comme les Danois, le petit nom emprunt de tendresse que lui donnait sa mère, sa tenue vestimentaire, les anniversaires emprunts de tradition allemande. En dehors de l'école, la vie n'est guère plus tendre. Il subit à chaque sortie les humiliations  quotidiennes que font subir à sa mère les commerçants du quartier. Elle l'étrangère, pire l'Allemande, que l'on résume en ces années d'après-guerre en "nazie", sans même chercher à connaître son histoire.


Dans ce roman autobiographique, Knud Romer déroule le fil de son enfance, marquée à jamais par cette ascendance. Mais il explore également l'histoire familiale maternelle et paternelle. Un récit rempli de vrai amour, de blessures aussi physiques que psychologiques, le rejet et les ambitions détruites. On y croise des personnages hauts en couleurs, de belles histoires d'amour et de terribles destinées prises dans les filets de l'Histoire. Cochon d'Allemand ou comment se construire lorsque l'on vous marque à jamais au fer rouge d'un mot qui semble rassembler toutes les peurs : "étranger".

 

 

Cochon d'Allemand (traduit du danois par Elena Balzamo). Editions Les Allusifs/ 2007.

Publié dans : Voyages à l'étranger
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Samedi 1 février 6 01 /02 /Fév 08:00

Romans, nouvelles, récits, théâtre :

 

L'isolée/ L'isolement de Gwenaëlle Aubry (Folio)

Fugitives d'Alice Munro (Points)

L'amour selon Mme de Rênal d'Annie Leclerc (Actes Sud)

Une séparation de Véronique Olmi (Albin Michel)

 

BD, mangas :

 

Les années Spoutnik (intégrale) de Baru (Casterman)

Little Odyssée de Fred Bernard (KSTR)

Oklahoma Boy (intégrale) de Thomas Gilbert (Vide Cocagne)

L'autoroute du soleil (intégrale) de Baru (Casterman)

La patience du tigre de Fred Bernard (Casterman)

 

Jeunesse :

 

Ultraviolet de Nancy Huston(Thierry Magnier)

Juke-box (EDL/ Médium - ouvrage collectif)

 

Autres :

 

A quoi sert le couple ? de Willy Pasini (Odile Jacob)

Publié dans : Escales
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

La vie à bord

Navigation au large...

Paroles de marins

Dans mon sillage

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés